Français
Page d'accueilPlan du siteContactsAjouter aux FavorisEnvoyer à un ami
PHILOSOPHIE SPIRITUALISTE
Réveillez l'ange en vous
 

''Le christ a annoncé le Royaume, mais c'est l'Église qui est venue.''

                                                                                         Alfred Loisy

Introduction au spiritualisme

La première philosophie spiritualiste dans l'histoire de la pensée occidentale, en tant que système métaphysique, a vu le jour dans l'oeuvre du philosophe Platon (427-348) au 5ème siècle av J. C.

 

Platon a émis l'hypothèse que l'âme est immortelle, donc qu'elle préexiste avant son ''passage'' dans la matière.

 

Platon s'étant inspiré de la ''métempsycose'' de Pythagore, l'âme peut même s'incarner à plusieurs reprises.

 

Platon proposa que l'origine du monde matériel provient d'un ''monde intelligible'' accessible seulement par l'intellection.

 

Ce monde intelligible est la véritable réalité, le monde matériel n'étant qu'une manifestation.

 

Après la mort du corps charnel, l'âme retourne dans le monde intelligible et y ''contemple'' les connaissances achevées et parfaites avant de s'incarner une autre fois dans le monde matériel soumis aux déterminations du temps qui détruit tout.

 

Pour Platon, apprendre c'est se ressouvenir grâce à la ''réminiscence'' (du grec anamnésis).

 

L'âme parvient à se remémorer, de manière intuitive, des connaissances qu'elle a apprise dans le monde intelligible.

 

Dans ''Ménon'', Platon a écrit:

 

''Ils disent que l’âme de l’homme est immortelle, et que tantôt elle s’échappe, ce qu’on appelle mourir, et tantôt reparaît, mais qu’elle ne périt jamais.''

 

''Donc, puisque l’âme est immortelle et qu’elle a vécu plusieurs vies, et qu’elle a vu tout ce qui se passe ici et dans l’Hadès [l'au-delà], il n’est rien qu’elle n’ait appris.''

 

''Aussi n’est-il pas du tout surprenant que, sur la vertu et sur le reste, elle puisse se souvenir de ce qu’elle a vu auparavant.''

 

''Comme tout se tient dans la nature et que l’âme a tout appris, rien n’empêche qu’en se rappelant une seule chose, ce que les hommes appellent apprendre, elle ne retrouve d’elle-même toutes les autres, pourvu qu’elle soit courageuse et ne se lasse pas de chercher; car chercher et apprendre n’est autre chose que se ressouvenir.''

 

''Il n’y a pas d’enseignement, mais des réminiscences.'' (Platon, Ménon, 81a-82b)

 

Platon ne parvint pas à achever sa philosophie, mais un autre philosophe grec, néo-platonicien du 3ème siècle ap J.C., Plotin (204-270), allait reprendre ses principes et les parachever dans un système prodigieux.

 

Le prophète Jésus de Nazareth est venu confirmer en Palestine ce que Platon avait pressenti cinq siècles avant sa venue sur Terre: l'existence d'un ''Royaume'' hors du monde sensible où sont accueillis les âmes de tous les défunts.

 

''Ce qui est né de la chair est chair, ce qui est né de l’Esprit est esprit.'' (Jean 3, 6)

 

Au 17ème siècle, le premier philosophe moderne, René Descartes (1596-1650), inspiré par une remise en question existentielle sur la valeur de la réalité, en vint aux mêmes conclusions que Platon.

 

Tout ce qui existe est constitué selon un dualisme de substance: la matière (ou corps) et l'esprit (ou Soi).

 

La philosophie spiritualiste moderne a vu le jour au 19ème siècle dans l'oeuvre du philosophe Allan Kardec (de son vrai nom, Hyppolyte Léon Denizard Rivail).

 

Allan Kardec (1804-1869) a codifié les lois spirituelles qu'il reçut des esprits eux-mêmes, par l'intermédiaire de certains médiums.

 

La philosophie spirite s'apparente au catholicisme bien qu'elle déroge de l'enseignement canonique en acceptant la communication avec les défunts, la préexistence de l'âme et la réincarnation.

 

La philosophie spiritualiste est à l'opposé du matérialisme, qui stipule que tout est matière, mais elle ne s'oppose pas à l'athéisme.

 

Que les choses soient claires: ou Dieu existe ou il n'existe pas; ou il y a une vie après la mort ou il n'y a rien; ou l'existence a une signification ou n'en a pas.

 

Que ce soit une possibilité ou bien l'autre, il existe un fait incontestable: Tout ce qui vit meurt.

 

La réponse ultime à toutes les questions existentielles se présentera naturellement, en temps et lieu, pour chacun d'entre nous.

Fondements du spiritualisme
Vign_The-Spirit-Being-of-Humans-Soul-Location-Explained-How-Why-Where-Science-Discovery-Supernatural-Life-Death-Eternal-Destroyed

Toute religion ou croyance personnelle qui admet l'existence d'une vie après la mort est spiritualiste.

 

Le spiritualisme est donc le tronc commun, le ciment qui maintient tout.

 

Ce qui varie d'une croyance à l'autre est le destin qui attend l'individu de l'autre côté; sur ce point, il n'y a aucun consensus.

 

''Spiritualisme'' (du latin spiritus qui signifie ''esprit'') désigne toute doctrine qui admet l'existence de l'esprit ou de l'âme.''

 

Dans son ''Introduction à l'étude de la doctrine spirite'' puisée dans son ouvrage ''Le livre des Esprits'', Allan Kardec y résume les principes de l'enseignement des esprits de l'au-delà.

 

''Les êtres qui se communiquent ainsi se désignent eux-mêmes, comme nous l'avons dit, sous le nom d'Esprits ou de génies, et comme ayant appartenu, pour quelques-uns du moins, aux hommes qui ont vécu sur la terre.''

 

''Ils constituent le monde spirituel, comme nous constituons pendant notre vie le monde corporel.''

 

''Nous résumons ici, en peu de mots, les points les plus saillants de la doctrine qu'ils nous ont transmise''

 

''Dieu est éternel, immuable, immatériel, unique, tout-puissant, souverainement juste et bon.''

 

''Il a créé l'univers qui comprend tous les êtres animés et inanimés, matériels et immatériels.''

 

''Les êtres matériels constituent le monde visible ou corporel, et les êtres immatériels le monde invisible ou spirite, c'est-à-dire des Esprits.''

 

''Le monde spirite est le monde normal, primitif, éternel, préexistant et survivant à tout.''

 

''Le monde corporel n'est que secondaire; il pourrait cesser d'exister, ou n'avoir jamais existé, sans altérer l'essence du monde spirite.''

 

''Les Esprits revêtent temporairement une enveloppe matérielle périssable, dont la destruction, par la mort, les rend à la liberté.''

 

''Parmi les différentes espèces d'êtres corporels, Dieu a choisi l’espèce humaine pour l’incarnation des Esprits arrivés à un certain degré de développement, c'est ce qui lui donne la supériorité morale et intellectuelle sur les autres.''

 

''L'âme est un Esprit incarné dont le corps n'est que l'enveloppe.''

 

''Il y a dans l'homme trois choses : 1° le corps ou être matériel analogue aux animaux, et animé par le même principe vital; 2° l'âme ou être immatériel, Esprit incarné dans le corps ; 3° le lien qui unit l'âme et le corps, principe intermédiaire entre la matière et l'Esprit.''

 

''L'homme a ainsi deux natures: par son corps, il participe de la nature des animaux dont il a les instincts; par son âme il participe de la nature des Esprits.''

 

''Le lien ou périsprit qui unit le corps et l'Esprit est une sorte d'enveloppe semi-matérielle.''

 

''La mort est la destruction de l'enveloppe la plus grossière, l'Esprit conserve la seconde, qui constitue pour lui un corps éthéré, invisible pour nous dans l'état normal, mais qu'il peut rendre accidentellement visible et même tangible, comme cela a lieu dans le phénomène des apparitions.''

 

''L'Esprit n'est point ainsi un être abstrait, indéfini, que la pensée seule peut concevoir; c'est un être réel, circonscrit, qui, dans certains cas, est appréciable par les sens de la vue, de l'ouïe et du toucher.''

 

''Les Esprits appartiennent à différentes classes et ne sont égaux ni en puissance, ni en intelligence, ni en savoir, ni en moralité.''

 

''Ceux du premier ordre sont les Esprits supérieurs qui se distinguent des autres par leur perfection, leurs connaissances, leur rapprochement de Dieu, la pureté de leurs sentiments et leur amour du bien: ce sont les anges ou purs Esprits.''

 

''Les autres classes s'éloignent de plus en plus de cette perfection; ceux des rangs inférieurs sont enclins à la plupart de nos passions: la haine, l'envie, la jalousie, l'orgueil, etc.; ils se plaisent au mal.''

 

''Dans le nombre, il en est qui ne sont ni très bons ni très mauvais, plus brouillons et tracassiers que méchants, la malice et les inconséquences semblent être leur partage: ce sont les Esprits follets ou légers.''

 

''Les Esprits n'appartiennent pas perpétuellement au même ordre.''

 

''Tous s'améliorent en passant par les différents degrés de la hiérarchie spirite.''

 

''Cette amélioration a lieu par l'incarnation qui est imposée aux uns comme expiation et aux autres comme mission.''

 

''La vie matérielle est une épreuve qu'ils doivent subir à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'ils aient atteint la perfection absolue; c'est une sorte d'étamine ou d'épuratoire d'où ils sortent plus ou moins purifiés.''

 

''En quittant le corps, l'âme rentre dans le monde des Esprits d'où elle était sortie, pour reprendre une nouvelle existence matérielle, après un laps de temps plus ou moins long pendant lequel elle est à l'état d'Esprit errant.''

 

''L'Esprit devant passer par plusieurs incarnations, il en résulte que nous tous avons eu plusieurs existences, et que nous en aurons encore d'autres plus ou moins perfectionnées, soit sur cette terre, soit dans d'autres mondes.''

 

''L'incarnation des Esprits a toujours lieu dans l'espèce humaine; ce serait une erreur de croire que l'âme ou Esprit peut s'incarner dans le corps d'un animal.''

 

''Les différentes existences corporelles de l'Esprit sont toujours progressives et jamais rétrogrades; mais la rapidité du progrès dépend des efforts que nous faisons pour arriver à la perfection.''

 
Vign_energy_being

''Les qualités de l'âme sont celles de l'Esprit qui est incarné en nous; ainsi l'homme de bien est l'incarnation du bon Esprit, et l'homme pervers celle d'un Esprit impur.''

 

''L'âme avait son individualité avant son incarnation; elle la conserve après sa séparation du corps.''

 

''A sa rentrée dans le monde des Esprits, l'âme y retrouve tous ceux qu'elle a connus sur terre, et toutes ses existences antérieures se retracent à sa mémoire avec le souvenir de tout le bien et de tout le mal qu'elle a fait.''

 

''L'Esprit incarné est sous l'influence de la matière; l'homme qui surmonte cette influence par l'élévation et l'épuration de son âme se rapproche des bons Esprits avec lesquels il sera un jour.''

 

''Celui qui se laisse dominer par les mauvaises passions et place toutes ses joies dans la satisfaction des appétits grossiers, se rapproche des Esprits impurs en donnant la prépondérance à la nature animale.''

 

''Les Esprits incarnés habitent les différents globes de l'univers.''

 

''Les Esprits non incarnés ou errants n'occupent point une région déterminée et circonscrite; ils sont partout dans l'espace et à nos côtés, nous voyant et nous coudoyant sans cesse; c'est toute une population invisible qui s'agite autour de nous.''

 

''Les Esprits exercent sur le monde moral, et même sur le monde physique, une action incessante; ils agissent sur la matière et sur la pensée et constituent une des puissances de la nature, cause efficiente d'une foule de phénomènes jusqu'alors inexpliqués ou mal expliqués et qui ne trouvent une solution rationnelle que dans le spiritisme.''

 

''Les relations des Esprits avec les hommes sont constantes.''

 

''Les bons Esprits nous sollicitent au bien, nous soutiennent dans les épreuves de la vie, et nous aident à les supporter avec courage et résignation; les mauvais nous sollicitent au mal: c'est pour eux une jouissance de nous voir succomber et de nous assimiler à eux.''

 

''Les communications des Esprits avec les hommes sont occultes ou ostensibles.''

 

''Les communications occultes ont lieu par l'influence bonne ou mauvaise qu'ils exercent sur nous à notre insu; c'est à notre jugement de discerner les bonnes et les mauvaises inspirations.''

 

''Les communications ostensibles ont lieu au moyen de l'écriture, de la parole ou autres manifestations matérielles, le plus souvent par l'intermédiaire des médiums qui leur servent d'instruments.''

 

''Les Esprits se manifestent spontanément ou sur évocation.''

 

''On peut évoquer tous les Esprits: ceux qui ont animé des hommes obscurs, comme ceux des personnages les plus illustres, quelle que soit l'époque à laquelle ils ont vécu; ceux de nos parents, de nos amis ou de nos ennemis, et en obtenir, par des communications écrites ou verbales, des conseils, des renseignements sur leur situation d'outre-tombe, sur leurs pensées à notre égard, ainsi que les révélations qu'il leur est permis de nous faire.''

 

''Les Esprits sont attirés en raison de leur sympathie pour la nature morale du milieu qui les évoque.''

 

''Les Esprits supérieurs se plaisent dans les réunions sérieuses où dominent l'amour du bien et le désir sincère de s'instruire et de s'améliorer.''

 

''Leur présence en écarte les Esprits inférieurs qui y trouvent au contraire un libre accès, et peuvent agir en toute liberté parmi les personnes frivoles ou guidées par la seule curiosité, et partout où se rencontrent de mauvais instincts.''

 

''Loin d'en obtenir ni bons avis, ni renseignements utiles, on ne doit en attendre que des futilités, des mensonges, de mauvaises plaisanteries ou des mystifications, car ils empruntent souvent des noms vénérés pour mieux induire en erreur.''

 

''La distinction des bons et des mauvais Esprits est extrêmement facile; le langage des Esprits supérieurs est constamment digne, noble, empreint de la plus haute moralité, dégagé de toute basse passion; leurs conseils respirent la sagesse la plus pure, et ont toujours pour but notre amélioration et le bien de l'humanité.''

 

''Celui des Esprits inférieurs, au contraire, est inconséquent, souvent trivial et même grossier; s'ils disent parfois des choses bonnes et vraies, ils en disent plus souvent de fausses et d'absurdes par malice ou par ignorance; ils se jouent de la crédulité et s'amusent aux dépens de ceux qui les interrogent en flattant leur vanité, en berçant leurs désirs de fausses espérances.''

 

''En résumé, les communications sérieuses, dans toute l'acception du mot, n'ont lieu que dans les centres sérieux, dans ceux dont les membres sont unis par une communion intime de pensées en vue du bien.''

 

''La morale des Esprits supérieurs se résume comme celle du Christ en cette maxime évangélique: ''Agir envers les autres comme nous voudrions que les autres agissent envers nous-mêmes''; c'est-à-dire faire le bien et ne point faire le mal.''

 

''L'homme trouve dans ce principe la règle universelle de conduite pour ses moindres actions.''

 

''Ils nous enseignent que l'égoïsme, l'orgueil, la sensualité sont des passions qui nous rapprochent de la nature animale en nous attachant à la matière; que l'homme qui, dès ici-bas, se détache de la matière par le mépris des futilités mondaines et l'amour du prochain, se rapproche de la nature spirituelle; que chacun de nous doit se rendre utile selon les facultés et les moyens que Dieu a mis entre ses mains pour l'éprouver; que le Fort et le Puissant doivent appui et protection au Faible, car celui qui abuse de sa force et de sa puissance pour opprimer son semblable viole la loi de Dieu.''

 

''Ils enseignent enfin, que dans le monde des Esprits, rien ne pouvant être caché, l'hypocrite sera démasqué et toutes ses turpitudes dévoilées; que la présence inévitable et de tous les instants de ceux envers lesquels nous aurons mal agi est un des châtiments qui nous sont réservés; qu'à l'état d'infériorité et de supériorité des Esprits sont attachées des peines et des jouissances qui nous sont inconnues sur la terre.''

 

''Mais ils nous enseignent aussi qu'il n'est pas de fautes irrémissibles et qui ne puissent être effacées par l'expiation.''

 

''L'homme en trouve le moyen dans les différentes existences qui lui permettent d'avancer, selon son désir et ses efforts, dans la voie du progrès et vers la perfection qui est son but final.''

 

''Tel est le résumé de la doctrine spirite, ainsi qu'elle résulte de l'enseignement donné par les Esprits supérieurs.'' (Allan Kardec, Le livre des Esprits)

Spiritualisme moderne anglo-saxon
Vign_2

Le spiritualisme moderne anglo-saxon s'est développé antérieurement au spiritisme français.

 

Un intellectuel anglais, Arthur Conan Doyle (1859-1930), bien connu dans la littérature grâce à son célèbre détective Sherlock Holmes, a retracé dans son ouvrage ''L'histoire du spiritualisme'' (1926) tous les événements majeurs qui ont mené au développement du spiritualisme.

 

''Il est impossible d'attribuer une date aux premières apparitions d'une puissance intelligente extérieure d'un type supérieur ou inférieur se heurtant aux affaires humaines.''

 

''Les spiritualistes ont coutume de prendre le 31 mars 1848 pour commencement de toutes choses psychiques parce que leur propre mouvement est né ce jour-là.''

 

''Il n'existe pourtant aucune époque de l'histoire connue du monde où nous ne trouvions point trace d'interférences surnaturelles accompagnées d'une reconnaissance peu empressée de la part de l'humanité.''

 

''La seule différence entre ces épisodes et le mouvement moderne réside en ceci que les premiers pourraient être qualifiés d'intrusion accidentelle hors de quelque sphère supérieure, tandis que ces derniers portent les signes d'une invasion volontaire et organisée.''

 

''Emanuel Swedenborg découvrit que l'autre monde, où nous allons tous après la mort, consistait en un certain nombre de sphères différentes représentant diverses nuances de luminosité et de bonheur, chacun de nous se rendant dans celle à laquelle notre état spirituel nous destine.''

 

''Nous sommes jugés de façon automatique, comme par une sorte de loi spirituelle, et le résultat est déterminé par notre vie tout entière, si bien que l'absolution ou le repentir sur le lit de mort n'est que de peu d'utilité.''

 

''Il découvrit que le décor et les conditions qui prévalent dans ce monde étaient fidèlement reproduits dans ces sphères ainsi que la structure générale de la société.''

 

''Il découvrit des maisons où vivaient des familles, des temples où ils adoraient, des salles où ils se réunissaient dans un but social, des palais où des dirigeants pouvaient demeurer.''

 

''La mort était facilitée par la présence d'êtres célestes qui aidaient le nouveau venu dans cette existence neuve.''

 

''Ces nouveaux venus bénéficiaient immédiatement d'une période de repos.''

 

''Ils retrouvaient leur conscience en quelques jours de notre temps.''

 

''Il y avait des anges et des démons, mais ils n'appartenaient pas à un autre ordre que nous.''

 

''Tous étaient des êtres humains qui avaient vécu sur terre, les âmes peu développées fournissant les démons, les âmes extrêmement développées les anges.''

 

''Pour conclure sur la place occupée par Swedenborg du point de vue spiritualiste, le mieux est de citer son propre journal.''

 

''Il y écrit : ''Toutes les affirmations dans les sujets touchant à la théologie sont, pour ainsi dire, solidement collées dans les cerveaux, et ne peuvent être ôtées qu'avec difficulté ; et tant qu'elles subsistent, les vérités authentiques ne trouvent pas de place.''

 
Vign_3

''Dès la fin de son enfance, les pouvoirs psychiques latents de Andrew Jackson Davis commencèrent à se développer.''

 

Comme Jeanne [la pucelle], il entendait des voix dans les champs - de douces voix qui lui donnaient de bons conseils et du réconfort.''

 

''La clairvoyance suivit ces manifestations de clairaudience.''

 

''À l’époque de la mort de sa mère, il eut la vision frappante d’une charmante maison dans un pays de clarté qu’il supposa être l’endroit où sa mère s’était rendue.''

 

''Pourtant, ses dons ne se révélèrent dans leur plénitude que lorsque le hasard voulut qu’un magnétiseur ambulant qui montrait les merveilles du mesmérisme, vint au village.''

 

''Il s’essaya sur Davis, comme d’ailleurs sur beaucoup d’autres jeunes paysans qui désiraient connaître la sensation.''

 

''On s’aperçut bientôt que Davis possédait de remarquables pouvoirs de clairvoyance.''

 

''Jusque-là son développement se faisait dans des conditions qui restent assez ordinaires et qu’on peut comparer à l’expérience de tout chercheur psychique.''

 

''Mais bientôt se produisit un événement tout à fait inédit qu’on trouve décrit de façon très détaillée dans son autobiographie.''

 

''En résumé, les faits sont les suivants : le soir du 6 mars 1844, Davis fut soudain possédé par quelque puissance qui le conduisit à s’envoler de la petite ville de Poughkeepsie, où il demeurait, et à se lancer, dans un état de semi-transe, dans un rapide voyage.''

 

''Quand il recouvrit toute sa lucidité, il se retrouva au milieu de montagnes sauvages et là, il prétend avoir rencontré deux vénérables messieurs avec qui il entra en communication intime et élevée, traitant avec l’un de médecine, avec le second de morale.''

 

''Il resta parti toute la nuit et, quand au matin il demanda où il se trouvait, on lui répondit qu’il était à une soixantaine de kilomètres de chez lui, dans les monts Catskill.''

 

''Son récit est rédigé comme une expérience subjective, un rêve ou une vision, et on n’hésiterait pas à le qualifier ainsi s’il ne comportait les détails de sa réception et du repas qu’il mangea à son retour.''

 

''Il se peut également que le vol dans les montagnes fut réel et les entretiens un rêve.''

 

''Il prétend avoir par la suite identifié ses deux mentors comme étant Galien et Swedenborg, ce qui offre un intérêt certain car il s’agit du premier contact avec les morts dont nous ayons connaissance.''

 

''Davis ne semble pas du tout avoir été un homme religieux dans le sens ordinaire et conventionnel de ce mot, bien qu’il fût abreuvé de vrais pouvoirs spirituels.''

 

''Ses conceptions dans la mesure où on peut les saisir, étaient très critiques vis-à-vis de la révélation biblique et, pour s’en tenir au minimum, il ne croyait pas à l’interprétation littérale.''

 

''Mais il était honnête, sérieux, intègre, inquiet de parvenir à la vérité et conscient de ses responsabilités en la répandant.''

 

''Davis commence par la réflexion consolante que les voyages de son âme, qui étaient en tous points une mort sauf quant à la durée, lui avaient montré que l’expérience était ''intéressante et délicieuse'', et que ces symptômes qui semblent être des signes de souffrance ne sont en réalité que les réflexes inconscients du corps et ne présentent aucune signification.''

 

''Il raconte ensuite comment, s’étant d’abord lancé dans ce qu’il appelle ''l’état supérieur'', il observa les événements du point de vue spirituel.''

 

''L’oeil matériel ne peut voir que ce qui est matériel, et le spirituel ce qui est spirituel'', mais comme tout semblerait avoir une contrepartie spirituelle, le résultat est le même.''

 

''Ainsi, quand un esprit vient à nous, ce n’est pas notre corps qu’il perçoit mais notre corps éthérique qui est le double du corps réel.''

 

''En cette matière, l’enseignement de Davis était net mais il faut admettre qu’une bonne part de son oeuvre manque de précision et se révèle difficile à lire car elle est gâtée par l’emploi de mots trop longs et il lui arrive même par-ci par-là d’inventer un vocabulaire de son cru.''

 

''Elle se situe néanmoins à un niveau moral et intellectuel très élevé et on ne saurait en donner une meilleure définition que celle-ci : un christianisme d’aujourd’hui avec l’éthique du Christ appliquée aux problèmes modernes et entièrement libéré de toute trace de dogme.''

 

''Dans sa vision spirituelle, Davis voyait une organisation de l’univers qui correspond étroitement à celle que Swedenborg avait déjà décrite, ainsi qu’à celle enseignée par la suite par les esprits et acceptée par les spiritualistes.''

 

''Il voyait une vie qui ressemblait à celle de la Terre, une vie qu’on pourrait qualifier de semi matérielle, avec des plaisirs et des occupations qui attiraient nos natures absolument inchangées par la mort.''

 

''Il voyait l’étude pour les studieux, les travaux adaptés pour les actifs, l’art pour les artistes, la beauté pour les amoureux de la nature, le repos pour les fatigués.''

 

''Il voyait les phases progressives de la vie spirituelle par lesquelles on monte lentement vers le sublime et le céleste.''

 
Vign_1

''Nous avons donc découvert, à l’occasion des exemples que nous avons exposés, plusieurs éruptions de forces psychiques irrégulières et sans lien entre elles, et nous en arrivons enfin à l’épisode particulier qui se situe à un niveau inférieur à ceux que nous avons déjà examinés mais qui se produit de telle sorte qu’il restât à la portée de gens pourvus de sens pratique qui trouvèrent les moyens de l’explorer complètement afin d’introduire de la raison et de l’ordre dans ce qui restait un simple objet d’émerveillement sans finalité.''

 

''Hydesville est un petit hameau typique de l’État de New York, habité par une population primitive, sans aucun doute à demi instruite mais probablement, comme les autres petits centres américains, plus détachés des préjugés et plus réceptifs aux idées nouvelles qu’aucun groupe à cette époque.'' 

 

''Ce village, situé à une bonne trentaine de kilomètres de la cité naissante de Rochester, se composait d’un groupe de maisons de bois serrées les unes contre les autres, de l’espèce la plus humble.''

 

''C’est dans l’une d’elles, résidence qui serait sans doute rejetée par un inspecteur du conseil de district britannique, que commença à se développer ce qui est déjà, aux yeux de beaucoup, la chose de loin la plus importante que l’Amérique ait donnée au bien public du monde.''

 

''Elle était habitée par une modeste famille de fermiers du nom de Fox.''

 

''Outre le père et la mère qui pratiquaient le culte méthodiste, deux enfants vivaient à la maison à l’époque où les manifestations atteignirent une telle intensité qu’elles attirèrent l’attention générale.''

 

''Ces deux filles s’appelaient Margaret, quatorze ans, et Kate, onze ans.''

 

''Autour de la petite maison s’était déjà forgée une réputation quelque peu sinistre.''

 

''Les indices le démontrant furent rassemblés et publiés très peu de temps après l’événement, et paraissent aussi dignes de foi que peuvent l’être ce genre de preuves.''

 

''Nous passerons donc immédiatement à l’arrivée de la famille Fox qui loua la maison le 11 décembre 1847.''

 

''Il faut attendre l’année suivante pour que les bruits entendus par les précédents locataires recommencent.''

 

''Ces bruits consistaient en coups frappés.''

 

''Il semblerait qu’un coup fut un bruit bien naturel pour des visiteurs du dehors qui souhaitaient signifier leur présence à la porte de la vie humaine et désiraient que cette porte leur fût ouverte.''

 

''Les bruits ne semblent pas avoir gêné la famille Fox jusque vers la mi-mars 1848.''

 

''À partir de ce moment, ils augmentèrent sans cesse d’intensité.''

 

''Parfois ce n’était qu’un simple coup ; à d’autres moments on aurait dit qu’on déplaçait des meubles.''

 

''Les enfants se sentaient tellement inquiets qu’ils refusèrent de dormir seuls, et qu’on les installa dans la chambre de leurs parents.''

 

''Les bruits vibraient si fort que les lits tremblaient.''

 

''On procéda à toutes les recherches : le mari fit le guet d’un côté de la porte tandis que la femme se tenait de l’autre ; les coups continuaient, continuaient sans désemparer.''

 

''On remarqua bientôt que la journée ne favorisait pas le phénomène et cela renforça naturellement l’idée d’une supercherie ; mais on essaya toutes les solutions possibles, sans succès.''

 

''Finalement, la nuit du 31 mars, il y eut une éruption puissante et continue de ces bruits inexplicables.''

 

''Cette nuit-là, on atteignit l’un des grands moments de l’évolution psychique car c’est alors que la jeune Kate Fox mit au défi la puissance invisible de répéter son claquement de doigts.''

 

''Le défi de l’enfant, quoique lancé d’une voix peu respectueuse, reçut une réponse immédiate.''

 

''A chaque claquement de doigts répondait un coup en écho.''

 

''Aussi humbles que fussent les opérateurs de chaque côté, le télégraphe spirituel fonctionnait enfin et il restait à la patience et au sérieux moral de la race humaine de décider quels seraient les usages qu’on devait en faire dans l’avenir.''

 

''Il y a beaucoup de forces inexpliquées dans le monde mais là, on se trouvait en face d’une force qui affirmait posséder une intelligence indépendante.''

 

''C’était le signe suprême d’un nouveau départ.''

 

''Mme Fox était abasourdie par ce premier pas, mais le second augmenta encore son étonnement : on découvrit que la force voyait apparemment aussi bien qu’elle entendait car, quand Kate claqua des doigts sans faire de bruit, un coup répondit pourtant.''

 

''La mère posa une série de questions et les réponses données par chiffres, montrèrent une plus grande connaissance de ses propres affaires qu’elle n’en avait elle-même ; car les coups insistaient sur le fait qu’elle avait sept enfants tandis qu’elle protestait n’en avoir mis au monde que six, jusqu’à ce qu’un septième, mort précocement, lui revint en mémoire.''

 

''On appela une voisine, Mme Redfield ; son amusement se changea en émerveillement puis en terreur au fur et à mesure qu’elle écoutait elle aussi les réponses correctes à des questions intimes.''

 

''A l’en croire, il était un esprit ; il avait été frappé dans cette maison ; il épela le nom d’un ancien occupant de la maison qui l’avait blessé ; il avait trente et un ans au moment de sa mort (qui remontait à cinq ans) ; on l’avait assassiné pour de l’argent ; on l’avait enterré dans la cave à trois mètres sous terre.''

 

''A la cave, de lourds coups sourds résonnaient, apparemment en provenance de la terre, lorsque l’enquêteur se tenait au centre.''

 

''Ainsi donc, c’était là qu’on l’avait enterré !''

 

''C’est un voisin, nommé Duesler qui, le premier parmi tous les hommes modernes, fit la lecture de l’alphabet et obtint la réponse par des coups sur les lettres.''

 

''On obtint de cette façon le nom du mort - Charles B. Rosma.''

 

''Tels furent, rapidement esquissés, les événements du 31 mars qui se poursuivirent et se confirmèrent la nuit suivante alors que pas moins de deux cents personnes étaient rassemblées autour de la maison.''

 

''Dès le 2 avril, on remarqua que les coups étaient frappés de jour comme de nuit.''

 

''La découverte fut le fait d’écoliers qui jouaient dans la cave d’un bâtiment de Hydesville connu sous le nom de ''Maison du Revenant'' où les soeurs Fox entendirent les merveilleux coups.''

 

''William H. Hyde, respectables citoyens de Clyde, propriétaire de la maison, fit une enquête et découvrit un squelette humain presque complet entre la terre et des murs croulants de la cave, indubitablement celui du colporteur qui, affirme-t-on, fut assassiné dans la chambre est de la maison et dont le cadavre était caché dans la cave.''

 

''Ces découvertes règlent définitivement la question et démontrent sans ambiguïté qu’un crime a vraiment été commis dans la maison et que ce crime fut révélé par des moyens psychiques.''

 

''Quand on examine les résultats des deux fouilles on peut reconstituer les circonstances. Il est clair que dans un premier temps, le corps fut enterré avec de la chaux vive au milieu de la cave.''

 

''Par la suite, le criminel s’inquiéta du fait que cet endroit serait facilement suspecté et il exhuma le corps, la plus grande partie, et le réenterra sous le mur où il était davantage à l’abri.''

 

''Pourtant, le travail fut exécuté avec tant de hâte, ou dans une lumière si mauvaise, que certaines traces nettes subsistèrent de la première tombe ainsi qu’on l’a vu.''

 

''Dans l’une des premières communications, les soeurs Fox furent assurées que ''ces manifestations ne se limiteraient pas à elles mais atteindraient le monde entier.''

 

''Cette prophétie fut bientôt en bonne voie de réalisation car ces nouveaux pouvoirs et leurs développements ultérieurs, qui comprennent la détection et l’écoute des esprits et le mouvement des objets à distance, firent leur apparition dans de nombreux cercles parfaitement indépendants de la famille Fox.''

 

''En un laps de temps incroyablement bref le mouvement, avec bien des excentricités et des périodes de fanatisme, inonda les États du Nord et de l’Est de l’Union, conservant toujours ce noyau solide de faits réels et tangibles, que des imposteurs simulaient à l’occasion mais qui se réaffirmaient sans cesse aux yeux des chercheurs sérieux qui savaient se dégager des préjugés et des idées préconçues.''

 
Vign_sir_arthur_conan_doyle

''Le spiritualisme est un système de pensée et de connaissance qu'on peut concilier avec n'importe quelle religion.''

 

''Les faits fondamentaux sont la poursuite de la personnalité et le pouvoir de communication après la mort.''

 

''Ces deux faits de base revêtent une grande importance pour les brahmanes, les mahométans, les parsi comme pour les chrétiens.''

 

''En conséquence, le spiritualisme présente un intérêt universel.''

 

''Il n'y a qu'une seule école de pensée avec laquelle il est absolument inconciliable.''

 

''Il s'agit du matérialisme qui tient actuellement le monde dans ses griffes et qui est la racine de tous nos malheurs.''

 

''La compréhension et l'acceptation du spiritualisme sont donc des choses essentielles pour le salut de l'humanité qui est sans cela destinée à sombrer de plus en plus bas dans une vision purement utilitariste et égoïste de l'univers.''

 

''Quand on déclare que le spiritualisme peut se concilier avec n'importe quelle religion, on ne veut pas dire que toutes les religions ont la même valeur ni que les enseignements du spiritualisme seul peuvent n'être pas meilleurs que le spiritualisme mélangé à n'importe quelle autre croyance.''

 

''Le spiritualisme offre à lui seul tout ce dont l'homme a besoin mais il a connu beaucoup d'hommes à l'âme élevée qui se sont trouvés dans l'incapacité d'abandonner leurs convictions de toute une vie et qui ont pourtant pu accepter la nouvelle vérité sans se défaire de l'ancienne foi.''

 

''Mais, si un homme n'avait pour seule quête que le spiritualisme, il ne se trouverait pas dans une situation contraire à l'essentiel du christianisme mais plutôt en position de l'expliquer.''

 

''Les deux systèmes prêchent la vie future après la mort.''

 

''Tous deux reconnaissent que les progrès et le bonheur de la vie dans l'Au-delà sont influencés par la conduite ici-bas.''

 

''Tous deux professent une croyance en l'existence d'un monde des esprits, bons et mauvais, que le chrétien nomme anges et démons, et que le spiritualiste désigne par guides, contrôleurs et esprits non développés.''

 

''Tous deux croient pour l'essentiel que les mêmes vertus, l'altruisme, la bonté, la pureté et l'honnêteté sont nécessaires à une élévation du caractère.''

 

''L'homme qui a reçu tout le bénéfice de la nouvelle révélation est celui qui a sérieusement essayé toute la gamme des croyances et les a toutes trouvées aussi insuffisantes.''

 

''Il se retrouve alors dans une vallée de ténèbres avec la Mort qui l'attend au bout et rien d'autre qu'un devoir clair et évident pour toute activité religieuse.''

 

''Pareil état produit des hommes de qualité dans l'espèce stoïque, mais il n'est pas favorable au bonheur individuel.''

 

''Vient alors la preuve positive d'une existence indépendante, parfois brusquement parfois par une lente conviction.''

 

''Le nuage s'éloigne de son avenir. Il ne se trouve plus dans une vallée mais sur la crête et il découvre une série d'autres crêtes plus magnifiques les unes que les autres.''

 

''Tout est lumière là où autrefois les ténèbres l'enveloppaient.''

 

''Le jour de cette révélation devient le plus beau moment de sa vie.''

 

''Il est tout à fait surprenant, quand nous lisons les premiers documents de l'Église, et particulièrement les écrits de ceux qu'on appelle les ''Pères'', de découvrir la connaissance et la pratique psychiques alors en vogue à cette époque.''

 

''Les premiers chrétiens vivaient en contact familier et étroit avec l'invisible et leur foi absolue et leur constance étaient fondées sur la connaissance individuelle positive que chacun d'eux avait acquise.''

 

''Ils savaient, et ce n'était pas une spéculation mais un fait absolu, que la mort ne signifiait pas autre chose qu'un passage à une vie plus vaste et qu'elle méritait davantage le qualificatif de naissance.''

 

''Les catacombes sont aussi, on peut le remarquer, une preuve de la simplicité du christianisme naissant avant qu'il ne soit enfermé dans toutes sortes de définitions et d'abstractions complexes qui sont nées des cerveaux grecs ou byzantins et ont causé un mal infini dans le monde.''

 

''Le symbole qui prédomine dans les catacombes est celui du Bon Pasteur - tendre idée d'un homme portant dans ses bras un pauvre agneau sans défense.''

 

''On peut fouiller les catacombes des premiers siècles et, dans ces milliers de figures, on ne trouvera rien qui ressemble à un sacrifice sanglant, rien qui évoque une naissance vierge.''

 

''Vous trouverez le Bon Pasteur, l'ancre de l'espoir: la palme du martyr, et le poisson, sigle ou rébus qui surmontait le nom de Jésus.''

 

''Le christianisme était au mieux quand il était aux mains des plus humbles.''

 

''Ce sont les riches, les puissants et les savants qui l'ont dégradé, compliqué et détruit.''

 

''On peut diviser en deux écoles les spiritualistes, tant en Grande-Bretagne que dans d'autres pays; ceux qui restent encore dans leur Église et ceux qui ont formé une Église spiritualiste indépendante.''

 

''Ceux-ci disposent en Grande-Bretagne d'environ quatre cents lieux de réunion sous la direction générale de l'Union Spiritualiste Nationale.''

 

''Il y a une grande souplesse de dogme et bien que la plupart des Églises soient Unitariennes, une importante minorité reste dans une ligne chrétienne.''

 

''On peut dire qu'elles sont à peu près unies autour de sept principes qui sont :

 

(1) Dieu le Père.

 

(2) Les hommes sont frères.

 

(3) La communion des Saints et l'Intercession des Anges.

 

(4) La survie humaine à la mort physique.

 

(5) La responsabilité personnelle.

 

(6) La compensation ou le couple récompense/châtiment pour les bonnes et les mauvaises actions.

 

(7) Le progrès éternel ouvert à toutes les âmes.''

 

''Le spiritualiste possède un grand avantage sur les fidèles des anciens cultes.''

 

''Quand il établit une communication avec des Intelligences dans l'Autre Monde, qui vécurent jadis dans des corps terrestres, il leur pose naturellement des questions concernant leur état actuel et les conséquences de leurs actions ici-bas sur leur sort dans l'Au-delà.''

 

''Les réponses à ces demandes justifient dans l'ensemble les conceptions déjà soutenues par la plupart des religions et montrent que le sentier de la vertu est aussi la route qui conduit au bonheur ultime.''

 

''On peut distinguer en gros trois états dans l'Au-delà.''

 

''Il y a les êtres liés à la terre, ils ont échangé leur corps mortel contre un corps éthérique mais sont retenus à la surface de ce monde ou très légèrement au-dessus par la grossièreté de leur nature ou l'intensité de leurs intérêts terrestres.''

 

''C'est dans cette infortunée classe d'errants que réside l'explication de tous ces fantômes, revenants, spectres, apparitions et maisons hantées qui ont attiré l'attention de l'homme à toutes les époques de son histoire.''

 

''Ces gens, pour autant que nous comprenions la situation, n'ont même pas commencé leur vie spirituelle, que ce soit pour le bien ou pour le mal.''

 

''Ce n'est que lorsque les puissantes attaches terrestres sont rompues que commence la nouvelle existence.''

 

''Ceux qui ont réellement commencé cette existence se retrouvent dans la couche de vie qui correspond à leur état spirituel personnel.''

 

''C'est la punition du cruel, de l'égoïste, du bigot et du frivole que de se retrouver avec ses pareils dans des mondes dont l'illumination, qui va de la simple brume à l'obscurité, caractérise leur propre développement spirituel.''

 

''Ceux qui ne voudront pas faire un effort vers le haut peuvent cependant y rester un temps indéfini tandis que d'autres qui tendent l'oreille aux conseils des esprits secourables, ou même à ceux des cercles de délivrance sur la terre, apprennent vite à se frayer un chemin vers des zones plus claires.'' (Arthur Conan Doyle, L'histoire du spiritualisme)

 
Emanuel Swedenborg (1688-1772)
vign3_Portrait-of-Emanuel-Swede-001
Les soeurs Fox
vign3_Fox-Sisters-Daguerreotype
Allan Kardec (1804-1869)
vign3_hippolyte-leon-denizard-riv
Victorien Sardou (1831-1908)
vign3_220px-Victorien_Sardou_1831-1908_
Camille Flammarion (1842-1925)
vign3_130822705036912
Léon Denis (1846-1927)
vign3_c4ace3_4c17b5eb948cbe1e84d76789f404e414
Gabriel Delanne (1857-1926)
vign3_delanne10
Arthur Conan Doyle (1859-1930)
vign3_sir-arthur-ignatius-conan-doyle
Johannes Greber (1876-1944)
vign3_Johannes_Greber_1
Chico Xavier (1910-2002)
vign3_Chico-Xavier-1980
 
Athéisme
Vign_001

Le débat idéologique entre théisme et athéisme, spiritualisme et matérialisme est revenu à plusieurs reprises dans la longue histoire des idées.

 

Cependant, ce débat a revêtu diverses formes.

 

Nous le retrouvons dans l'Antiquité avec le débat ''stoïcisme contre épicurisme''.

 

Nous le retrouvons au Moyen âge avec la ''querelle des Universaux''.

 

Nous le retrouvons au 17ème siècle avec le débat ''science contre tradition'' (l'affaire Galilée).

 

Nous le retrouvons au 18ème siècle avec le débat ''monarchie contre gouvernement civil''.

 

Nous le retrouvons au 19ème siècle avec le débat ''idéalisme contre positivisme''.

 

Nous le retrouvons au 20ème et au 21ème siècle avec le débat ''créationnisme contre évolutionnisme''.

 

Les mots changent avec les époques, mais le débat demeure toujours le même: avec Dieu ou sans Dieu ?

 

La recrudescence du sentiment religieux au 21ème siècle inquiètent certains intellectuels athées qui font la promotion de l'athéisme.

 

En France, ce mouvement est représenté par le philosophe Michel Onfray (né en 1959) qui a écrit un ouvrage intitulé ''Traité d'athéologie'' (2005) dans lequel il propose à ses lecteurs une argumentation afin de combattre intellectuellement le sentiment religieux.

 

En Angleterre, le combat contre la religion est mené par un célèbre professeur de biologie évolutionniste à la retraite de l'université d'Oxford, Richard Dawkins (né en 1941) qui a écrit un ouvrage intitulé ''The God Delusion'' (2006) dont le contenu discrédite le sentiment religieux face à la rationalité scientifique.

 

Pour ces deux intellectuels militants, le choix est sans équivoque: entre théisme et athéisme, il faut choisir l'athéisme, car toute religion est fondamentalement mauvaise pour toutes les sociétés.

 
Vign_1

Michel Onfray 

 

''La crédulité des hommes dépasse ce qu'on imagine.''

 

''Leur désir de ne pas voir l'évidence, leur envie d'un spectacle plus réjouissant, même s'il relève de la plus absolue des fictions, leur volonté d'aveuglement ne connaît pas de limite.''

 

''Plutôt des fables, des fictions, des mythes, des histoires pour enfants, que d'assister au dévoilement de la cruauté du réel qui contraint à supporter l'évidence tragique du monde.''

 

''A l'évidence, l'annonce de la fin de Dieu a été d'autant plus tonitruante qu'elle était fausse... Trompettes embouchées, annonces théâtrales, on a joué du tambour en se réjouissant trop tôt.''

 

''L'époque croule sous les informations vénérées comme la parole autorisée de nouveaux oracles et l'abondance se fait au détriment de la qualité et de la véracité: jamais autant de fausses informations n'ont été célébrées comme autant de vérités révélées.''

 

''Pour que la mort de Dieu fut avérée, il eut fallu des certitudes, des indices, des pièces à conviction. Or tout cela manque...''

 

''La terreur devant le néant, l'incapacité à intégrer la mort comme un processus naturel, inévitable, avec lequel il faut composer, devant quoi seule l'intelligence peut produire des effets, mais également le déni, l'absence de sens en dehors de celui qu'on donne, l'absurdité a priori, voilà les faisceaux généalogiques du divin.''

 

''Qu'on cesse donc d'associer le mal sur la planète et l'athéisme !''

 

''L'existence de Dieu, me semble-t-il, a bien généré en son nom de batailles, de massacres, de conflits et de guerres dans l'histoire que de paix, de sérénité, d'amour du prochain, de pardon des péchés ou de tolérance.''

 

''Je ne sache pas que les papes, les princes, les rois, les califes, les émirs aient majoritairement brillé dans la vertu tant déjà Moïse, Paul et Mahomet excellaient respectivement pour leur part dans le meurtre, les passages à tabac ou les razzias [...] Autant de variations sur le thème de l'amour du prochain.''

 

''Le bien n'a pas besoin de Dieu, du ciel ou d'un ancrage intelligible, il se suffit à lui-même et relève d'une nécessité immanente - proposer une règle du jeu, un code de conduite entre les hommes.''

 

''Dieu n'existe pas, les vertus ne découlent pas d'une révélation, elles ne descendent pas du ciel, mais procèdent d'une mise au point utilitariste et pragmatique.''

 

''Les hommes se donnent à eux-mêmes des lois et n'ont pas besoin pour cela d'en appeler à une puissance extraterrestre.''

 

''Si l'on refuse l'illusion de la foi, les consolations de Dieu et les fables de la religion, si l'on préfère vouloir savoir et qu'on opte pour la connaissance et l'intelligence, alors le réel nous apparaît tel qu'il est, tragique.''

 

''Mais mieux vaut une vérité qui désespère tout de suite et permet de ne pas perdre complètement sa vie en la plaçant sous le signe du mort-vivant qu'une histoire qui console sur le moment, certes, mais fait passer à côté de notre seul vrai bien: la vie ici et maintenant.''

 

''A l'évidence Jésus a existé - comme Ulysse et Zarathoustra, dont il importe peu de savoir s'ils ont vécu physiquement, en chair et en os, dans un temps précis en un lieu repérable.''

 

''L'existence de Jésus n'est aucunement avérée historiquement.''

 

''Aucun document contemporain de l'événement, aucune preuve archéologique, rien de certain ne permet de conclure aujourd'hui à la vérité d'une présence effective à la charnière des deux mondes.''

 

''Ce que l'on peut dire, c'est que l'époque dans laquelle Jésus apparaît prétendument fourmille d'individus de son acabit, de furieux prophètes, de fous illuminés, d'hystériques convaincus de l'excellence de leurs vérités grotesques, d'annonciateurs d'apocalypses.''

 

''Jésus est donc un personnage conceptuel.''

 

''Toute sa réalité réside dans cette définition.''

 

''Certes, il a existé, mais pas comme une figure historique - sinon de manière tellement improbable qu'existence ou pas, peu importe.''

 

''Il existe comme une cristallisation des aspirations prophétiques de son époque et du merveilleux propre aux auteurs antiques.''

 

''Les évangélistes écrivent une histoire.''

 

''Avec elle ils narrent moins le passé d'un homme que le futur d'une religion.''

 

''Ruse de la raison: ils créent le mythe et sont créés par lui.''

 

''Les croyants inventent leur créature, puis lui rendent un culte: le principe même de l'aliénation.''

 

''Paul s'empare du personnage conceptuel et l'habille, lui fournit des idées.''

 

''A l'origine ce juif hystérique et intégriste jouit de persécuter des chrétiens et d'assister à leur tabassage.''

 

''Lorsque des fanatiques lapident Etienne, il les accompagne.''

 

''La conversion sur le chemin de Damas - en 34 - relève de la pure pathologie hystérique: il tombe de sa hauteur, est aveuglé par une lumière intense, entend la voix de Jésus, ne voit pas pendant trois jours, ne mange ni ne boit pendant tout ce temps.''

 

''Il recouvre la vue après imposition des mains d'Ananie.''

 

''Dès lors, il se met à table, se restaure et prend la route pour des années d'évangélisation forcenée dans tout le bassin méditerranéen.''

 

''Le diagnostic médical paraît facile à faire: la crise survient toujours en présence d'autres personnes [...] la chute, la cécité dite hystérique [...] la suspension sensorielle - surdité, anosmie, agneusie - pendant trois jours, la tendance mythomaniaque - Jésus lui parle en personne.''

 

''Toute cette crise ressemble à s'y méprendre à l'illustration d'un manuel de psychiatrie, chapitre des névroses, section des hystéries... Voilà une véritable hystérie...de conversion !''

 

''Dans cette même logique incohérente, on peut aussi être chrétien et ne pas croire vraiment en Dieu, rire des bulles papales, moquer les sacrements, ne pas souscrire aux mystères de l'eucharistie, abolir les dogmes, écarter tout enseignement conciliaire !''

 

''La théorie des prélèvements permet aujourd'hui de vouer un culte au seul signifiant, tout en le vidant totalement de son signifié.''

 

''Dès lors, on adore une coquille vide, on se prosterne devant le rien - l'un des nombreux signes du nihilisme de notre époque.''

 

''La pensée laïque n'est pas une pensée déchristianisée, mais chrétienne immanente.''

 

''Avec un langage rationnel, sur le registre décalé du concept, la quintessence de l'éthique judéo-chrétienne persiste.''

 

''Dieu quitte le ciel pour descendre sur terre.''

 

''Il ne meurt pas, on ne le tue pas, on ne l'économise pas, on l'acclimate sur le terrain de la pure immanence.''

 

''Jésus reste le héros des deux visions du monde, on lui demande seulement de ranger son auréole, d'éviter le signe ostentatoire.'' (Michel Onfray, Traité d'athéologie)

 
Vign_AVT_Richard-Dawkins_7860

Richard Dawkins 

 

''Je suspecte - ou plutôt j'en suis convaincu - qu'il y a beaucoup de gens qui ont été amenés à croire en une certaine religion plutôt qu'une autre, qui sont malheureux dans cette religion, n'y croient tout simplement pas ou sont inquiets du mal qui est fait en son nom; des gens qui se sentent anxieux de quitter la religion de leur parent et souhaitent qu'ils pourraient le faire, mais ne réalisent pas du tout cette option qui s'offre à eux.''

 

''Si vous êtes l'une de ces personnes, ce livre est pour vous.''

 

''C'est mon intention d'élever votre conscience au fait qu'être un athée est une aspiration réaliste, une grande et splendide aspiration.''

 

''Vous pouvez être un athée heureux, équilibré, moral et épanoui intellectuellement.''

 

''Vous n'avez pas à vous excuser d'être un athée.''

 

''Au contraire, il faut en être fier, se maintenir debout devant l'horizon, être un athée est toujours un signe d'une saine indépendance d'esprit et, bien sûr, d'un esprit sain.''

 

''Il y a beaucoup de gens qui savent reconnaître dans leur coeur qu'ils sont athées, mais ne veulent pas l'admettre à leur famille ni à eux-mêmes.''

 

''Souvent, c'est à cause que le mot ''athée'' a été assidûment présenté comme une situation terrible.''

 

''Si ce livre fonctionne comme je le désire, les lecteurs religieux qui l'ouvrent deviendront athées dès qu'ils en auront terminé la lecture. Quel optimisme présomptueux !''

 

''Je crois qu'il y a beaucoup d'esprits ouverts en ce monde: des gens dont l'endoctrinement depuis leur enfance n'a pas été trop insidieuse, ou pour d'autres raisons, qui possèdent une intelligence assez forte pour s'en défaire.''

 

''Ces esprits ouverts devraient avoir besoin que d'un petit encouragement pour se libérer du vice de la religion.''

 

''Les pensées et les émotions humaines émergent de complexes interconnections d'entités physiques à l'intérieur du cerveau.''

 

''Un athée dans le sens d'un naturaliste est quelqu'un qui croit qu'il n'y a rien au-delà du naturel, du monde physique, qu'il n'y a aucune intelligence créatrice supranaturelle nous surveillant derrière l'univers observable, aucune âme qui survit au corps et aucuns miracles - excepté dans le sens de phénomène naturel qui n'est pas encore compris.''

 

''Ce qui semble miraculeux au-delà du monde naturel est encore mal compris pour nous, et nous espérons un jour le comprendre pour le ranger du côté naturel.''

 

''Un théiste croit en une intelligence supranaturelle qui, en plus de son travail primaire de créateur de l'univers, est encore présent et influence le destin de sa création initiale.''

 

''Dans beaucoup de systèmes de croyances théistes, la divinité est intimement impliquée dans les affaires humaines.''

 

''Il répond aux prières, pardonne ou puni les péchés, intervient dans le monde en performant des miracles, se soucie des bonnes et des mauvaises actions et sait à quel moment elles sont produites.''

 

''Un déiste, aussi, croit en une intelligence supranaturelle, mais ses activités sont restreintes dans l'élaboration des lois qui régissent l'univers.''

 

''Le Dieu déiste n'intervient jamais après coup, et n'a certainement aucun intérêt dans les affaires humaines.''

 

''Les panthéistes ne croient pas du tout en un Dieu supranaturel, mais utilise le terme Dieu comme un synonyme de Nature, de l'univers ou pour l'ensemble des lois physiques.''

 

''Les déistes diffèrent des théistes en ce que Dieu ne répond à aucune prière, n'est pas intéressé par les péchés ou les confessions et n'intervient pas par des miracles capricieux.''

 

''Les déistes diffèrent des théistes en ce que Dieu est comme une sorte d'intelligence cosmique, plutôt qu'une métaphore ou une forme poétique des lois de l'univers.''

 

''Le Dieu de l'Ancien Testament est sans doute le personnage le plus déplaisant de toute oeuvre de fiction: jaloux et fier de l'être; un insignifiant, injuste, impardonnable contrôleur obsédé; un rancunier, un sanguinaire destructeur de peuples; un mysogyne, pestilentiel, homophobe, raciste, infanticide, génocidaire, mégalomaniaque, sadomasochiste, capricieux et malveillant tyran.''

 

''Je dois définir l'hypothèse de Dieu d'une manière plus défendable: il existe une intelligence suprahumaine, supranaturelle qui a créé d'une manière délibérée l'univers et tout ce qu'il contient, incluant l'humanité.''

 

''Ce livre veut défendre une hypothèse alternative: toute intelligence, d'une complexité suffisante pour créer n'importe quoi, vient à l'existence seulement comme le produit final d'un long processus d'évolution graduelle.''

 

''Des intelligences créatives évoluées arrivent nécessairement tard dans l'univers, et c'est pourquoi elles ne peuvent être responsables de la création de l'univers.''

 

''Dieu, dans un sens défini, est une illusion.''

 

''Laissez-nous suggérer l'idée d'une échelle de probabilités et placer dessus différents jugements humains sur l'existence de Dieu, entre deux extrémités qui s'opposent.''

 

''L'échelle peut être représentée par sept jalons la parcourant.

 

1. Théisme fort. 100% de probabilité que Dieu existe. Dans les mots de C. G. Jung, ''Je ne crois pas, je sais''.

 

2. Très forte probabilité. Moins de 100%. ''Je ne suis pas sûr à 100%, mais je crois fortement en Dieu et je vis en fonction qu'il existe.''

 

3. Plus ou moins 50%. Ni croyant ni athée. ''Je ne suis pas sûr, mais j'ai tendance à croire que Dieu pourrait exister.''

 

4. Exactement 50%. Complètement impartial. ''L'existence de Dieu ou son inexistence sont deux possibilités équivalentes.

 

5. Moins de 50%. Techniquement agnostique, mais avec un penchant pour l'athéisme. ''Je ne sais pas si Dieu existe, mais je suis enclin à être sceptique.''

 

6. Très faible probabilité, près de 0%. ''Je ne peux pas savoir hors de tout doute que Dieu existe, mais je pense que son existence est improbable, et je vis en fonction qu'il n'existe pas.''

 

7. Athéisme fort. ''Je sais qu'il n'y a aucun Dieu, avec la même conviction que Jung affirme ''je sais'' qu'il y en a un.''

 

''Le cerveau humain s'exécute comme un simulateur de première classe.''

 

''Nos yeux ne présentent pas à nos cerveaux une photographie fidèle de ce qui se trouve à l'extérieur, ou un film précis de tout ce qui se passe à travers le temps.''

 

''Nos cerveaux construisent un modèle continuellement mis à jour: mis à jour par des impulsions codées le long du nerf optique, mais il s'agit essentiellement d'une construction.''

 

''Les illusions optiques peuvent tout de même survenir.''

 

''Je dis cela pour démontrer le pouvoir formidable du programme de simulation du cerveau.''

 

''Il est capable de construire des visions et des visites d'entités qui peuvent paraître très réelles.''

 

''Simuler un fantôme ou un ange ou la vierge Marie serait un jeu d'enfant pour un simulateur aussi sophistiqué.''

 

''Construire des modèles est quelque chose que le cerveau humain est capable de faire.''

 

''Lorsque nous sommes endormis, cela s'appelle rêver.''

 

''De telles visions et manifestations ne sont certainement pas de bons motifs de croire que les fantômes ou les anges, les dieux ou les vierges, existent réellement.''

 

''C'est tout ce que nous avons à dire à propos des ''expériences'' personnelles sur les dieux ou les autres phénomènes.''

 

''Si vous avez eu une telle expérience, vous pourriez croire fermement que c'était réel.''

 

''Mais ne vous attendez pas à ce que tous les autres le croient aussi fermement que vous, spécialement lorsque nous sommes familiers quelque peu avec le cerveau et son puissant fonctionnement.''

 

''La logique créationniste est toujours la même.''

 

''Certains phénomènes naturels sont statistiquement improbables, trop complexes, trop beaux, trop à couper le souffle pour exister par chance.''

 

''La création est la seule alternative à la chance que les auteurs peuvent imaginer.''

 

''La création n'est pas la seule alternative à la chance.''

 

''La sélection naturelle est une meilleur alternative.''

 

''En effet, la création n'est pas une vraie alternative parce qu'elle mène vers un plus gros problème: qui a créé le créateur ?''

 

''La chance et la création échouent toutes les deux comme solutions au problème de l'improbabilité statistique, parce que l'une est le problème, et l'autre mène à une régression.''

 

''La sélection naturelle est une vraie solution.''

 

''C'est la seule solution fonctionnelle qui a été suggérée.''

 

''Et ce n'est pas seulement une solution fonctionnelle, c'est une solution à la fois élégante et puissante.''

 

''Quelle est la raison pour laquelle la sélection naturelle fonctionne mieux comme solution au problème de l'improbabilité, où la chance et la création échouent dès le départ ?''

 

''La réponse est que la sélection naturelle est un processus cumulatif, ce qui fait éclater le problème de l'improbabilité en petits morceaux.''

 

''Notre conscience est élevée par la cruauté et le gaspillage de la sélection naturelle.''

 

''Les prédateurs semblent ''créés'' pour attraper des proies animales, pendant que les proies animales semblent également ''créées'' pour leur échapper.''

 

''De quel côté se situe Dieu dans tout cela ?''

 

''Les fondamentalistes savent qu'ils ont raison parce qu'ils ont lu la vérité dans un livre sacré et qu'ils savent, en avance, que rien ne les ébranlera dans leurs croyances.''

 

''La vérité dans un livre sacré est un axiome, non le produit final d'un processus de raisonnement.''

 

''Le livre est vrai, et si les évidences semblent le contredire, ce sont les évidences qui doivent être jetées, pas le livre.''

 

''Par contraste, en tant que scientifique, je crois non pas parce que j'ai lu un livre mais parce que j'ai étudié les évidences.''

 

''Les livres sur l'évolution font l'objet d'une croyance non pas parce qu'ils sont sacrés.''

 

''Ils font l'objet d'une croyance parce qu'ils présentent une écrasante quantité d'évidences.''

 

''Lorsqu'un livre de science est rempli de faussetés, quelqu'un découvre éventuellement ces faussetés et les corrige dans les livres suivants.''

 

''Malheureusement, cela n'arrive jamais dans les livres sacrés.''

 

''Nous croyons en l'évolution parce que les évidences le supportent, et nous l'abandonnerions du jour au lendemain si de nouvelles évidences surgiraient pour la réfuter.''

 

''Aucun fondamentaliste n'oserait affirmer une telle chose.''

 

''C'est parce que les évidences sont fortement écrasantes que je suis découragé que mes opposants ne peuvent les voir - ou, habituellement, refusent de les regarder en face parce qu'elles contredisent leur livre sacré.'' (Richard Dawkins, The God Delusion)

Sources

Allan Kardec, ''Le livre des Esprits'', Éditions de Mortagne, ISBN 2-89074-060-9, 1983-1987, Ottawa, 502 pages.

 

Arthur Conan Doyle, ''L'histoire du spiritualisme'', disponible gratuitement sur internet.

 

Michel Onfray, ''Traité d'athéologie'', Éditions Grasset, collection Le livre de poche, ISBN 978-2-253-11557-1, 2005, 315 pages.

 

Richard Dawkins, ''The God Delusion'', Éditions Houghton Mifflin, ISBN-13: 978-0-618-68000-9, 2006, 406 pagesLa source littéraire utilisée est la version originale anglaise. Les passages en français ont été traduits par l'auteur de ce site.

 
 
 
 
Vign_perispirito2
 

 
© 2011-2018
Créer un site avec WebSelf